Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.236.59.154.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
Le Cozanet a écrit le 12 mars 2020:
Départ Valence 6.00 je démarre sous la pluie, m’en fous je vais faire ma journée avec Jean Pierre.
J’ai souvent été un mauvais élève mais j’ai quelques fois eu des profs patients, ça tombe bien, il est comme ça. Dès le matin, j’ai senti de nouveaux muscles sur mes jambes. «  Normalement si tu t’appliques, tu finis la journée épuisé ». Je n’ai pas beaucoup aimé les pneus qui me l’ont bien rendu souvent à traîner là où ma roue se posait. Je me suis senti moins balourd sur le reste. Une heure sans pluie (restau) puis on a rejoué la scène de l’expédition pendant la mousson l’après midi – peut-être un peu de grésil aussi. J’ai quand même bien aimé ces conditions extrêmes avec le prof, jamais tu sors ta moto avec un temps et des chemins pareils.
Retour Valence 19.30 il pleut toujours, presque 12 heures sur la moto sous la pluie. M’en fous j’ai eu ma journée avec Jean Pierre.
Épilogue : Bottes étanches – quand l’eau y entre, elle n’en sort plus. Ma tenue a mis deux jours à sécher. Mes jambes ont mis trois jours pour fonctionner correctement.
Je reviendrai pendant la prochaine canicule.